Navigation Menu+

Le design thinking : c’est quoi ?

Posted on Avr 17, 2019 by in Divers | 0 comments

Le Design Thinking est à la fois une idéologie et un processus visant à résoudre des problèmes complexes, de manière très centrée sur l’utilisateur. Dans ce guide, il sera question de donner une définition détaillée du Design Thinking, d’illustrer exactement ce que le processus implique et souligner son importance. Quelle est la valeur du Design Thinking et dans quel contexte est-il particulièrement utile ?

Qu’est-ce que le Design Thinking ?

Le design thinking est une approche utilisée pour résoudre des problèmes, de manière pratique et créative. Il s’appuie fortement sur les méthodes et les processus utilisés par les concepteurs (d’où son nom), mais il a en réalité évolué dans différents domaines, notamment l’architecture, l’ingénierie et les affaires. Le Design Thinking peut également s’appliquer à n’importe quel domaine. Cela ne doit pas nécessairement être spécifique à la conception.

Quel est le processus du Design Thinking ?

Le processus Design Thinking est progressif et fortement centré sur l’utilisateur. Avant d’examiner le processus plus en détail, examinons les quatre principes du Design Thinking, tels qu’énoncés par Christoph Meinel et Harry Leifer de l’institut de design Hasso-Plattner de l’Université de Stanford, en Californie.

Les quatre principes de la conception :

  • La règle humaine : quel que soit le contexte, toute activité de conception est de nature sociale, et toute innovation sociale nous ramènera au «point de vue humain».
  • La règle de l’ambiguïté : L’ambiguïté est inévitable et ne peut être supprimée ou simplifiée à l’excès. Expérimenter à la limite de vos connaissances et de vos capacités est crucial pour pouvoir voir les choses différemment.
  • La règle de refonte : Tout le design est refait. Bien que la technologie et les circonstances sociales puissent changer et évoluer, les besoins humains fondamentaux restent inchangés.
  • La règle de tangibilité : Rendre les idées tangibles sous la forme de prototypes, permet aux concepteurs de les communiquer plus efficacement.

Les cinq phases du processus de conception :

  • Phase 1 : empathie

L’empathie est le point de départ essentiel de la conception. La première étape du processus consiste à apprendre à connaître l’utilisateur et à comprendre ses désirs, ses besoins et ses objectifs.

  • Phase 2 : définir

La deuxième étape du processus Design Thinking est consacrée à la définition du problème.

  • Phase 3 : créer

La troisième phase du processus de Design Thinking concerne la créativité. Il est crucial de souligner que la phase d’idéation est une zone sans jugement ! Les concepteurs organiseront des séances d’idéation afin de proposer le plus grand nombre possible de nouveaux angles et d’idées.

  • Phase 4 : prototype

La quatrième étape du processus Design Thinking consiste à expérimenter et à transformer des idées en produits concrets. Un prototype est essentiellement une version réduite du produit qui intègre les solutions potentielles identifiées lors des étapes précédentes.

  • Phase 5 : test

Après le prototypage, les utilisateurs doivent tester, pour redéfinir l’énoncé du problème d’origine ou pour proposer de nouvelles idées auxquelles vous n’aviez pas pensé auparavant.

2016 ©Blographic.com - Tous droits réservés.